SUMMERS Shane

Shane SUMMERS  -  Grande-Bretagne  -  (1936-1961)

Vous ne trouverez pas son nom dans les statistiques de la F1. Il n’a jamais couru en championnat du monde mais il a été pilote de grand prix, pendant un peu plus de deux mois.

Shane Summers est né à 23 juin 1936 au Pays-de-Galles. Son père, Spencer Summers, a été député conservateur pendant 25 ans et secrétaire d’état au commerce extérieur au sortir de la deuxième guerre mondiale. La famille, aisée, est l’héritière des aciéries John Summers Steelworks, créées en 1851, nationalisées en 1951 et plus tard incorporée à British Steel.

Shane a 24 ans quand il débute en F1, au volant de la Cooper T53-Climax, châssis F1/8/61, peinte aux couleurs de l’Ecosse d’où est originaire son propriétaire, Terry Bartram. Shane a dans les bras quelques courses au volant de voitures de sports, notamment des Lotus. Sa première course de F1 de déroule sur le circuit britannique de Snetterton, pour le Lombank Trophy.  Il est dixième sur la grille et a le mérite de terminer huitième, à quatre tours du vainqueur, John Surtees, lui aussi au volant d’une Cooper T53.

Huit jours plus tard Shane est au départ du Glover Trophy à Goodwood.  Là encore il est dixième sur la grille qui comporte quatorze partants. Là encore John Surtees remporte l’épreuve. Mais, cette fois-ci, Summers doit abandonner, victime d’un accident sans gravité peu après la mi-course.

Une semaine plus tard il est pilote suppléant au G.P. de Bruxelles.  Il signe un très honorable douzième temps, devant des pilotes comme Ireland ainsi que la crème des pilotes belges tels que Gendebien, Bianchi, Pilette ou Mairesse. Il est vrai que ces derniers sont au volant des peu compétitives Emeryson-Maserati. Malgré cela Shane ne peut prendre le départ. En effet, aucun des 19 pilotes engagés officiels ne se désiste et il reste donc sur la touche, au même titre que Jo Schlesser et Jack Lewis.

C’est donc en Autriche, sur le circuit d’Aspern, pour le G.P. de Vienne, que Summers renoue avec la compétition.  Ils ne sont que neuf au départ, dont une seule star : Stirling Moss. Shane signe le deuxième temps, à 1’’ de Moss et sa Lotus 18. Malheureusement, notre jeune pilote devra abandonner, suspension cassée, peu avant la mi-course.

Une semaine plus tard ont lieu les 200 miles d’Aintree. Tout le gratin est là. On va enfin pouvoir se mesurer aux grands que sont Brabham, McLaren, Moss, Gurney et consorts.  Ils ne sont pas moins de vingt-huit au départ. Shane signe le treizième temps et devance sur la grille des pilotes tels que Trevor Taylor, Dan Gurney, Stirling Moss. Même si on imagine qu’un gars de la trempe de Moss n’a pas dû donner tout ce qu’il voulait ou pouvait pendant les entraînements, on réalise que la performance du jeune Shane Summers est pour le moins intéressante. Cependant, il terminera la course loin de Jack Brabham, vainqueur du jour. Il est douzième  à trois tours mais il emmagasine de l’expérience.

Un mois plus tard il participe à une course mineure : le London Trophy qui réunit quatorze pilotes sur la grille. Shane Summers signe le septième temps. Là encore il va terminer la course, au pied du podium, juste devant Wolfang Seidel.

Deux semaines lus tard c’est le Silver City Trophy, sur le très beau circuit de Brands Hatch. Le jeudi matin, lors des essais qui se déroulent sous la pluie, il perd le contrôle de sa Cooper dans Paddock bend et heurte un mur en bordure de la piste. Il meurt sur le coup.

Il allait avoir 25 ans, avec cinq courses de F1 à son actif mais aucune en championnat du monde. Il ne fait pas partie des statistiques officielles. Dommage car, au vu des ses quelques prestations,  il aurait certainement pu y être un des animateurs du peloton.

PALMARES

Date            Course                    Circuit                         Voiture                       Ecurie           Classement

26/03/1961  Lombank Trophy     Snetterton (GB)         Cooper T53-Climax    T.Bartram              8°

03/04/1961  Glover Trophy         Goodwood (GB)         Cooper T53-Climax    T.Bartram              A

09/04/1961  G.P. de Bruxelles     Bruxelles (B)              Cooper T53-Climax    T.Bartram             DNS

16/04/1961  G.P. de Vienne        Aspern (A)                 Cooper T53-Climax    T.Bartram              A

22/04/1961  200 Miles d'Aintree  Aintree (GB)               Cooper T53-Climax    T.Bartram            12°

22/05/1961  London Trophy        Crystal Palace (GB)   Cooper T53-Climax    T.Bartram             4°

03/06/1961  Silver City Trophy    Brands Hatch (GB)     Cooper T53-Climax    T.Bartram            DNS

BILAN

0 victoire - 0 podiums - 0 pole - 0 meilleur tour - 5 courses de F1

 

×