SULLIVAN Danny

DANNY SULLIVAN (USA / 1950)

 

Sullivan 1983

Danny Sullivan, une gueule à faire du cinéma... ce qu'il à quelques occasions...

 

Le très francophile Danny Sullivan (il vit en France depuis de nombreuses années) est connu pour avoir remporté les 500 miles d’Indianapolis en 1985. « Normal » pour un américain me direz-vous. Il a aussi été champion CART en 1988.

Pourtant c’est en Europe qu’il a gravi les échelons du sport automobile. Ce qui l’a ammené tout naturellement à la F1 en 1983. Ce fut d’ailleurs sa seule et unique saison dans la catégorie reine. Il souffrit de la comparaison avec son coéquipier Michele Alboreto qui était, il est vrai, le leader de l’équipe.

Néanmoins, à quelques reprises, Sullivan a su montrer de réelles qualités. En témoignent sa cinquième place au Grand Prix de Monaco et sa très belle deuxième place lors de la Race of Champions qui n’était que sa troisième course de F1. Son duel avec Keke Rosberg anima la course et ce n’est qu’au sprint que se joua la course, à la faveur du champion du monde sortant et donc au détriment du débutant Sullivan.

L’américain déclara après-course : « Je crois que si j’avais vraiment pris tous les risques, j’aurais pu passer, mais il ne s’agit que de ma troisième course en Formule 1 et je ne voulais pas stupidement mettre en péril un beau résultat (…) C’était un duel à la loyale, sans coups fourrés, mais il ne m’a fait aucun cadeau, fermant les portes avec sécheresse tour après tour.»

A la fin de la saison, son contrat ne fut pas renouvelé et il s’en retourna aux U.S.A. pour y réussir une belle carrière, comme expliqué plus haut.

 

PALMARES

 

Date

Course

Circuit

Voiture

Ecurie                Class

 

10/04/1983

Race of Champions

Brands Hatch (GB)

Tyrrell 011-Cosworth

Team Tyrrell        2°

 

×