SCHLESSER JEAN-LOUIS

Jean-Louis SCHLESSER (FRA / 1948)

Voilà un pilote au palmarès riche et éclectique : Champion de France de F3 (1978), Champion de France de Supertourisme (1985), Champion du monde des voitures de sport (1989-1990), Champion du monde des rallye-raids toutes catégories (1998 à 2002), multiple vainqueur du Paris-Dakar et de l’Africa Eco Race. Un grand monsieur du sport automobile.

Le neveu de Jo Schlesser n’a que très peu flirté avec la F1. Sa première expérience dans la discipline reine, il la vit au volant de la RAM 01 (châssis 02) lors de la Race of Champions 1983, la dernière épreuve hors-championnat de l’histoire.

Les essais vont s’avérer laborieux suite à divers problèmes techniques et à une voiture sous-vireuse qui fut d’ailleurs la plus mauvaise voiture de l’année 1983… Schlesser ne pourra donc signer de temps aux essais et va donc partir de la dernière ligne. Il réalisera une course d’attente qui le verra rallier l’arrivée en sixième position, à un tour du vainqueur. En course, son meilleur tour sera le onzième des treize concurrents, à une seconde du dixième…

Une semaine après cette course, Jean-Louis Schlesser était inscrit au Grand Prix de France où il réalisa le dernier temps ne lui permettant pas de se qualifier, à l’image de son coéquipier, Eliseo Salazar.

Il va falloir attendre la fin de la saison 1988 pour revoir notre pilote en F1. Il était par l’écurie Williams pour une pige au Grand Prix d’Italie en remplacement de Nigel Mansell, blessé. Ce jour-là, Schlesser allait créer l’évènement bien malgré lui…

Cette saison-là était dominé par les McLaren qui avaient jusqu’à présent remporté tous les grand prix. Du jamais vu ! Rien ne présageait qu’il allait en être autrement. Mais, à eux tours de l’arrivée, le leader Ayrton Senna (McLaren) s’accrochait avec la Williams de Schlesser . Le brésilien, responsable de l’accrochage, abandonnait, laissant la victoire à la Ferrari de Berger devant l’autre Ferrari d’Alboreto. Victoire chanceuse mais belle victoire puisque Enzo Ferrari était mort le mois précédent. Tout un symbole auquel Schlesser reste bien involontairement mêlé.  Il eut le mérite de terminer cette course en onzième position et peut ainsi se targuer d’avoir terminé les deux seules courses de F1 auxquelles il a participé !

 

1983 roc schlesser

15 ans après la mort de son oncle Jo, Jean-Louis perpétue la tradition familiale et devient pilote de F1

 

PALMARES

 

Date

Course

Circuit

Voiture

Ecurie                Class

Cl

10/04/1983

Race of Champions

Brands Hatch (GB)

RAM 01-Cosworth

RAM Racing        6°

A