RACE OF CHAMPIONS 1979

Date : 15 avril 1979

Circuit : Brands Hatch (GB) / 40 tours de 4,206km soit 168,247km

Partants : 18 / 1 forfait / 1 non-qualifié

Conditions atmosphériques : temps couvert avec quelques éclaircies, piste sèche

Pole position : M.Andretti (Lotus 79-Cosworth) en 1’17’’52 (moy.195,325km/h)

Meilleur tour en course : N.Piquet (Brabham BT48-Alfa Romeo) en 1’17’’46 (moy. 195,481 km/h)

Faits marquants : Dernière course de la Ferrari 312T3 / Premier podium de N.Piquet dans une course de F1.

Une semaine après le grand prix des U.S.A. Ouest et deux semaines avant celui d’Espagne une vingtaine de pilotes se retrouvent à Brands Hatch pour la course des champions qui marque le retour de la F1 sur le sol européen après quatre Grand Prix aux Amériques et en en Afrique du Sud. Sept pilotes sont inscrits au championnat du monde de F1. Les reste est issu du championnat Aurora FX, le championnat britannique de F1, composé de pilotes qui ont peu ou pas réussi à atteindre la catégorie reine. Leurs voitures sont bien souvent de veilles F1 dépassées. Ceux du championnat du monde occupent la première partie de la grille et ceux de l’Aurora FX la seconde. Une ligne sépare les deux parties.

Andretti signe la pole. Lauda, Villeneuve et Piquet le suivent dans la même seconde. Le pilote italo américain a commencé les essais au volant de la nouvelle Lotus 80 mais celle-ci ne lui donnant pas entière satisfaction (ce fut l’un des loupés de Colin Chapman), il s’est rabattu sur la vieille Lotus 79 qui ne lui a pas empêché d’être le plus rapide. La pole des Aurora FX est signée Rupert Keegan, à plus de trois secondes d’Andretti. Il est suivi par une femme, Désiré Wilson, puis par Edwards er De Villota.

Lors du tour de formation Mass peine à démarrer mais fini par prendre sa place sur la grille. Au départ, Lauda grille la politesse à Andretti et creuse un écart conséquent. Il est suivi par Villeneuve, Andretti, Mass et Piquet. Au tour suivant Piquet passe Mass et réussi à rejoindre Andretti. Côté Aurora Keegan occupe la tête et mène devant Wilson et Edwards.

Au cinquième tour Lauda mène avec un avantage de 2’’5 sur Villeneuve. Deux tours plus tard il rattrape le premier attardé du peloton des Aurora FX, Smith et son Ensign. Le léger temps perdu par l’Autrichien pour doubler Smith fait qu’il se fait rattraper par Villeneuve et Andretti alors que Piquet est légèrement décroché. Néanmoins le duel à trois ne va pas avoir lieu puisque Lauda doit faire un passage par les stands. Villeneuve est donc en tête avec une demi-seconde d’avance sur Andretti.

Au dixième tour, sous la pression d’Andretti, Villeneuve fait une légère incursion hors de la piste. Le pilote de la Lotus n’en demande pas plus pour prendre la tête et mettre quelques longueurs entre lui et le pilote québécois. Ce dernier ne baisse pas les bras et continue à attaquer, comme il sait si bien le faire, pour combler le retard perdu. Piquet, alors troisième, doit passer par les stands, à l’image de son coéquipier quelques tours auparavant. Ainsi, au douzième tour, Andretti mène devant Villeneuve et Mass.

1979 roc vil and

Gilles Villeneuve (Ferrari) dans ses oeuvres sous le regard de Mario Andretti (Lotus)

Il faut un peu plus d’une douzaine de tours à Villeneuve pour recoller aux basques d’Andretti. Au vingt-sixième tour les deux pilotes doublent Edwards, alors deuxième des Aurora derrière Keegan. Villeneuve en profite pour se caler dans la boîte de vitesses de la Lotus d’Andretti qui est en délicatesse avec ses pneus.

Deux tours plus tard Villeneuve passe Andretti en lui faisant l’intérieur dans la grande courbe suivant la ligne droite des stands. Au trentième tour le classement s’établi comme suit : Villeneuve mène devant Andretti, Piquet, Mass, Lauda, Keegan, Edwards, De Angelis et Wilson. Le pilote Ferrari est sur un autre rythme que celui d’Andretti. Il a 5’’8 d’avance au trente-deuxième tour, 8’’3 deux tours plus tard. Deux tours plus tard le jeune De Angelis gagne une place aux dépends de Edwards et, au trente-septième, le jeune Piquet profite des ennuis de Andretti avec ses pneus pour prendre la deuxième position. Cependant le pilote est vraiment rapide puisqu’il signe le meilleur tour en piste. Mais Villeneuve reste sur une autre planète : son avance est de 11’’3 deux tours avant la fin, 12’’6 à un tour du but et 14’’07 sur la ligne d’arrivée.

Avec cette victoire, même hors championnat, Villeneuve prouve qu’il est l’homme en forme du moment : il mène le championnat du monde et cette victoire est sa troisième d’affilée après celles de d’Afrique du Sud et des US.A. Ouest.

Côté Aurora FX, Keegan, qui a mené pendant toute la course, doit abandonner, moteur cassé, à quelques tours du but. Ce qui permet à Guy Edwards de remporter la course et à l’écurie RAM Racing de signer le doublé puisque De Dryver, le coéquipier de Edwards, termine deuxième. Désiré Wilson complète de podium.

 

CLASSEMENT

1°   G.Villeneuve              Ferrari 312T3                            en 53’17’’12 (moy. 189,446km/h)

2°   N.Piquet                     Brabham BT48-Alfa Romeo         à     14’’07

3°   M.Andretti                  Lotus 79-Cosworth                       à     23’’17

4°   J.Mass                        Arrows A1-Cosworth                    à     40’’76

5°   N.Lauda                     Brabham BT48-Alfa Romeo          à      1 tour

6°   E.De Angelis              Shadow DN9B-Cosworth               à      1 tour

7°   G.Edwards                 Fittipaldi F5A-Cosworth                 à      1 tour

8°   B.De Dryver               Fittipaldi F5A-Cosworth                 à      1 tour

9°   D.Wilson                    Tyrrell 008-Cosworth                     à      2 tours

10° G.Smiley                    Tyrrell 008-Cosworth                     à      2 tours

11° G.Agostini                  Williams FW06-Cosworth              à       2 tours

12° V.Musetti                    March 781-Cosworth                     à      4 tours

13° R.Smith                      Ensign 174-Cosworth                    à      4 tours

 

Abandons:

R.Keegan                           Arrows A1-Cosworth                     35° tour               Moteur

E.De Villota                       Lotus 78-Ford                                  34° tour               Moteur

P.Bullman                          Surtees TS20-Cosworth                 25° tour               Tête à queue

J.Watson                            McLaren M28-Cosworth               18° tour               Boîte de vitesses

T.Needell                           Chevron B41-Cosworth                 17° tour               Accident

D.Kennedy                         Wolf WR4-Cosworth                     Forfait                 Boîte de vitesses

 

Non qualifié :

G.Biechteler                      March 781-Cosworth     

 

 

 

 

×