RACE OF CHAMPIONS 1977

Date : 20 mars 1977

Circuit : Brands Hatch (GB) / 40 tours de 4,206km soit 168,247km

Partants : 16 / 1 forfait

Conditions atmosphériques : piste sèche

Pole position : J.Watson (Brabham BT45-Alfa Romeo) en 1’19’’05 (moy. 191,546km/h)

Meilleur tour en course : J.Hunt (McLaren M23-Cosworth) en 1’19’’48 (moy. 190,508 km/h)

Faits marquants : Débuts en F1 de R.Keegan / Première apparition en F1 pour la LEC CRP1 et l’Hesketh 308E

 

Deux semaines après le Grand Prix d’Afrique du sud et la mort tragique de Tom Pryce, le monde de la F1 se retrouve à Brands Hatch pour l’unique course hors-championnat de l’année. La FOCA a en effet décidé que les écuries ne pouvaient pas participer à plus d’une course hors-championnat dans l’année. Ainsi l’International Trophy de Silverstone, organisé par le BRDC, a dû n’accueillir que des F2.  En échange de quoi il a été accordé à la vénérable institution britannique que la seule course de F1 hors-championnat en 1978 serait donc l’International Trophy. 

Les Ferrari sont absentes, la Scuderia manifestant ainsi son mécontentement de relations pas toujours faciles avec les autorités gérant le circuit de Brands Hatch. Dix-sept pilotes sont néanmoins inscrits.

Aux essais Watson (Brabham) signe la pole devant Andretti (Lotus), Hunt (McLaren) et Scheckter (Wolf). Seuls les trois premiers sont dans la même seconde. On imagine la joie dans le clan Brabham mais celle-ci sera de courte durée puisque, à la fin de la séance qualificative, on apprend le décès de Carlos Pace, pilote de l’écurie, mort dans un accident d’avion. Watson prendra tout de même le départ de la course. La BRM P207 de Larry Perkins, elle, ne prendra pas part à la course, des ennuis de suspension l’en empêchant.

Au départ, Watson se loupe quelque peu et perd trois places. C’est  donc Andretti qui prend la tête devant Hunt, Scheckter, Watson, Peterson, Oliver et Regazzoni. Trois tours plus tard Watson passe Scheckter alors que le débutant Keegan se fait remarquer par un bon début de course en huitième position, suivi comme son ombre par Henton. Celui-ci parvient à le passer et gagne donc une place au huitième tour. Brambilla a ces deux pilotes en ligne de mire mais il doit abandonner deux boucles plus tard, électricité défaillante.

Au dixième tour Watson doit rentrer aux stands à cause de pneus se détériorant rapidement. Il repart bon dernier et entame une belle remontée.

A la mi-course Hunt est dans les roues d’Andretti après avoir réduit l’écart au fur et à mesure des tours. Pendant une dizaine de tours, la Lotus et la McLaren ne vont pas se lâcher. Cependant en trois tours ce vieux renard d’Andretti va profiter du doublement de retardataires pour mettre une certaine distance avec son rival britannique.

1977 roc kee

Rupert Keegan (Hesketh) débute en F1. Sa course est prometteuse mais la suite de sa carrière va s'avérer décevante.

Peine perdue : au trente-quatrième tour c’est le coup de théâtre puisque Mario Andretti doit arrêter sa voiture sur le bord de la piste suite à des problèmes électriques. Hunt hérite miraculeusement de la tête de la course qu’il ne va pas lâcher jusqu’au drapeau à damier.

Derrière, la course est agitée. Peterson doit abandonner au trente-sixième tour alors que la troisième place du podium est en vue. Keegan, Henton, Regazzoni et Watson quant à eux passent chacun leur tour Jackie Oliver. Mais le résultat final sera différent pour chacun d’eux. Si pour Henton les choses vont plutôt bien se passer, Regazzoni doit s’arrêter aux stands pour changer de pneus. Watson, lui, choisi de rester sagement dans les roues de Keegan pour économiser ses pneus qui recommencent à se dégrader. Mais Keegan est certainement l’un des malchanceux de la journée. Alors qu’un podium est envisageable, un pneu arrière crève, l’obligeant à s’arrêter pour un changement de pneus inopiné le faisant rétrograder à une anonyme huitième place. Au moins aura-t-il pour consolation le fait d’avoir fait une belle course, remarquée de tous. Watson hérite donc d’une belle troisième place acquise à la suite d’une remontée de treize places en trente tours.

 

 

CLASSEMENT

1°   J.Hunt                         McLaren M23-Cosworth               en          53’54’’35 (moy. 187,267km/h)

2°   J.Scheckter                 Wolf WR1-Cosworth                     à                23’’52

3°   J.Watson                    Brabham BT45-Alfa Romeo          à              1’18’’60

4°   B.Henton                    March 761-Cosworth                     à                 1 tour

5°   J.Oliver                       Shadow DN8-Cosworth                 à                 1 tour

6°   D.Purley                     Lec CPR1-Cosworth                      à                 1 tour

7°   B.Hayje                       March 761-Cosworth                     à                 1 tour

8°   R.Keegan                   Hesketh 308E-Cosworth                à                 1 tour

9°   T.Trimmer                   Surtees TS19-Cosworth                à                 2 tours

10° R.Peterson                 Tyrrell P34-Cosworth                     à                 3 tours

11° B.Evans                      Penske PC3-Cosworth                   à                 3 tours

12° D.Galica                      Surtees TS19-Cosworth                 à                3 tours

NC  C.Regazzoni               Ensign N177-Cosworth                   à                5 tours

 

ABANDONS:

R.Peterson                        Tyrrell P34-Cosworth                     37° tour              Moteur

M.Andretti                          Lotus 78-Cosworth                        33° tour              Electricité

A.Ribeiro                            March 761B-Cosworth                  18° tour               Moteur

V.Brambilla                        Surtees TS19-Cosworth                10° tour               Electricité

 

FORFAIT :

L.Perkins                            BRM P207                                                                      Suspension