GRAND PRIX DE SUISSE 1975

Date : 24 août 1975

Circuit : Dijon-Prenois (F) / 60 tours de 3,829km soit 197,340km

Partants : 16

Conditions atmosphériques : temps sec

Pole position:  J-P.Jarier (Shadow DN5-Cosworth) en 59''25 (moy. 199,838km/h)

Meilleur tour en course : J-P.Jarier (Shadow DN5-Cosworth) en 1’00’’44 (moy. 195,903 km/h)

Faits marquants : première course de l'Hesketh 308C. Première et unique course de F1 d'une Maki.

 

Depuis la tragédie du Mans qui coûta la vie à 80 personnes en 1955, les courses automobiles en circuit sont interdites en Suisse. Néanmoins, vingt ans après cette interdiction, l'Automobile Club de Suisse à réussi à organiser un grand prix national. Certes, il ne compte pas pour le championnat du monde de F1, certes il a lieu en France sur le circuit bourguignon de Dijon-Prenois, mais il porte tout à fait officiellement le titre de Grand Prix de Suisse.

Co-financé par Marlboro il a la bénédiction de la FOCA qui autorise un pilote par écurie à y participer et deux pour l'écurire McLaren, repréentante officielle du cigarettier américain.

Aux essais c'est Jarier (Shadow) qui réalise la pole suivi à 2/100èmes par Fittipaldi (McLaren). Dans la même seconde on trouve dans l'ordre: Regazzoni (Ferrari), Mass (McLaren), Depailler (Tyrrell), Watson (Surtees) et Pace (Brabham).

Au départ Jarier prend la tête d'autorité. Fittipaldi va très vite abandonner sur problème d'embrayage. Ce sera d'ailleurs l'un des deux seuls abandons. L'autre sera celui de Jarier au trente-quatrième tour. Alors confortablement installé en tête il dit abandonner sur transmision cassée et laisser sa voiture sur la bas-côté de la liogne droite des stands.

Au final c'est le suisse Regazzoni qui remporte donc la course. Les organisateurs peuvent avoir le sourire! Le public aussi puisque la deuxième marche du podium est occupée par le populaire Depailler. de quoi consoler le public français de l'abandon de Jarier, à qui la victoire n'aurait pas dû échapper.

Il faudra attendre sept ans pour revoir un Grand Prix de Suisse en F1. Ce sera d'ailleurs la dernière fois (pour le moment?). Là encore organisé sur le circuit de Dijon-Prenois, il comptera cette fois-ci pour le championnat du monde et verra la belle victoire de Keke Rosberg (Williams) qui signera là sa première victoire en championnat du monde et décrochera quelques mois plus tard le titre de champion du monde de F1.

 

CLASSEMENT

1°   C.Regazzoni               Ferrari 312T                              en          1h01’25’’34 (moy. 192,770km/h)

2°   P.Depailler                  Tyrrell 007-Cosworth                 à                       8''35

3°   J.Mass                        McLaren M23-Cosworth            à                     15''44

4°   R.Peterson                 Lotus 72E-Cosworth                  à                     40’’14

5°   J.Watson                    Surtees TS16-Cosworth             à                     45’’55

6°   C.Pace                       Brabham BT44B-Cosworth        à                     45''90

7°   T.Pryce                       Shadow DN5-Cosworth              à                    46''66

8°   J.Hunt                         Hesketh 308C-Cosworth            à                    1 tour

9°   C.Amon                      Ensign N175-Cosworth              à                     1 tour

10°  J.Laffite                     Williams FW04-Cosworth           à                     1 tour

11°  V.Brambilla                March 751-Cosworth                  à                     2 tours            

12°  R.Stommelen            Hill GH1-Cosworth                      à                      2 tours

13°  T.Trimmer                  Maki F101-Coswrth                    à                     6 tours

 

NC  J.Vonlanthen              Williams FW04-Cosworth           à                     9 tours

 

ABANDONS:

J-P.Jarier                          Shadow DN5-Cosworth                 34° tour               Transmission

E.Fittipaldi                        McLaren M23-Cosworth                  6° tour               Embrayage