GRAND PRIX D'ESPAGNE 1980

Date : 1er juin 1980

Circuit : Jarama (ESP) / 80 tours de 3,404km soit 272,320km

Partants : 22

Conditions atmosphériques : temps chaud et ensoleillé

Pole position : J.Laffite (Ligier 11/15-Cosworth) en 1’12’’64 (moy.168,700 km/h)

Meilleur tour en course : A.Jones (Williams FW07/B-Cosworth) en 1’15’’467 (moy. 157,994 km/h)

Faits marquants : Dernière course en F1 de P.Gaillard

 

Le G.P. d’Espagne aurait dû faire partie du championnat du monde de F1. Il fut malheureusement victime du conflit entre la FISA (Fédération Internationale du Sport Automobile) et la FOCA (Formula One Constructors’ Association) qui empoisonna la F1 au début des années 80.

 

Je n’entrerai pas dans les explications sur les raisons de ce conflit et ne vais m’intéresser qu’au sport. Quoi qu’il en soit ce conflit qui atteint un paroxysme lors du G.P. d’Espagne entraîna tout simplement l’exclusion de l’épreuve du championnat. Ainsi, les écuries légalistes qu’étaient Ferrari, Renault et Alfa Romeo déclarèrent forfaits. Exits Scheckter, Villeneuve, Arnoux, Jabouille, Giacomelli et Brambilla.

 

C’est Laffite (Ligier) qui signa la pole position devant Jones (Williams), Pironi (Ligier), Reutemann (Williams), Piquet (Brabham) et le tout jeune Alain Prost (McLaren). Reutemann prit un départ canon alors que notre Jacquot national le rata. Ainsi, l’argentin prit la tête dès le premier virage, devant Jones, Pironi, Laffite, Piquet et Lammers (ATS). Prost perdit quant à lui dix places lors de l’envolée du pelton mais son moteur rendit l’âme très rapidement.

 

Laffite dépassa son coéquipier Pironi dès le deuxième tour pour se mettre immédiatement dans le sillage de Jones. Quelques boucles plus tard Piquet dépassait Pironi puis, au treizième tour Jones partait en glissade. Il se rattrapait in extremis mais laissait tout de même passer ses suivants qui étaient Laffite, Piquet et Pironi. Dès le seizième tour, Laffite, déchainé, avait recollé aux basques de Reutemann. Le duel allait durer une petite vingtaine de tour. Au trente-cinquième tour, les deux pilotes allaient doubler la Williams privée du RAM Racing pilotée par Emilio de Villota, régional de l’étape. Reutemann passait à droite et Laffite tentait de passer à gauche. Incompréhension entre l’espagnol et le français qui se heurtaient. Laffite perdait une roue au passage et tirait tout droit, percutant du même coup Reutemann. Les deux leaders abandonnaient. Ainsi Piquet devenait nouveau leader devant Pironi, Jones, le surprenant Cheever au volant de son Osella, Mass (Arrows) et Watson (McLaren).

 

Le bonheur de Piquet n’allait pas durer longtemps puisqu’il abandonnait au quarante-troisième tour, boîte de vitesses cassée. Ainsi Pironi devenait solide leader devant Jones, Cheever, Mass, Watson et De Angelis (Lotus). A ce stade de la course il ne restait plus que neuf voitures en piste, cette course devenant une course à élimination. Et ce n’était pas terminé…

 

Alors que Watson abandonnait au cinquantième tour après s’être accroché avec Gaillard en lui prenant un tour, Mass dépassait Cheever pour s’emparer de la troisième place. Le classement aurait pu être figé ainsi. Mais non. A environ quinze tours de l’arrivée, double coup de théâtre : Pironi, devait s’arrêter sur le bord de la piste, sa roue avant-droite ayant pris la poudre d’escampette. Deux tours plus tard, Cheever, alors troisième, devait mettre fin à son excellent prestation suite à la casse de son demi-arbre de transmission. Ainsi, Jones devenait le quatrième et dernier leader de cette course et passait la ligne devant Mass, De Angelis, Jarier (Tyrrell), Fittipaldi (Fittipaldi) et Gaillard (Ensign). Seuls ces cinq pilotes passèrent le drapeau à damiers. Par ailleurs, seuls les trois pilotes montés sur le podium finirent dans le même tour.

 

 

 

CLASSEMENT

1°  A.Jones              Williams FWO7B-Cosworth          en 1h43’14’’076 (moy. 153,997km/h)

2°  J.Mass                Arrows A3-Cosworth                     à              50’’940

3°  E.De Angelis      Lotus 81-Cosworth                        à           1’12’’275

4°  J.P.Jarier            Tyrrell 010-Cosworth                     à             1 tour

5°  E.Fittipaldi          Fittipaldi F7-Cosworth                    à             1 tour

6°  P.Gaillard           Ensign MN180-Cosworth               à              5 tours

 

Abandons:

E.Cheever               Osella FA1-Cosworth                 68° tour               Demi-arbre cassé

D.Pironi                   Ligier JS11/15-Cowsorth            66° tour               Perte de la roue Avant-Droite

J.Watson                 McLaren M29.B-Cosworth          50° tour               Accrochage avec P.Gaillard

N.Piquet                  Brabham BT49-Cosworth           43° tour               Boîte de vitesses

G.Lees                   Theodore DN12-Cosworth          42° tour               Suspension

R.Zunino                 Brabham BT49-Cosworth           37° tour               Commande de boîe

C.Reutemann          Williams FW07/B-Cosworth        36° tour               Accrochage avec J.Laffite

J.Laffite                    Ligier JS11/15-Cowsorth            36° tour               Accrochage avec E.De Villota

E.De Villota              Williams FW07-Cosworth           36° tour               Accrochage avec J.Laffite

R.Patrese                 Arrows A3-Cosworth                  30° tour               Boîte de vitesses

M.Andretti                Lotus 81-Cosworth                     29° tour               Moteur

J.Lammers               ATS D4-Cosworth                       26° tour               Moteur

D.Daly                      Tyrrell 010-Cosworth                  13° tour               Sortie de route

K.Rosberg                Fittipaldi F7-Cosworth                11° tour               Sortie de route

A.Prost                     McLaren M29B-Cosworth             5° tour               Moteur

D.Kennedy              Theodore DN12-Cosworth             2° tour               Sortie de route

×