GRAND PRIX D'AFRIQUE DU SUD 1981

Date : 7 février 1981

Circuit : Kyalami (ZA) / 77 tours de 4,103km soit 315,931km

Partants : 19

Conditions atmosphériques : Pluie au départ puis piste s’asséchant

Pole position : N.Piquet (Brabham BT49C-Cosworth) en 1’12’’78 (moy. 202,951km/h)

Meilleur tour en course : C.Reutemann (Williams FW07C-Cosworth) en 1’13’’61 (moy. 200,695 km/h)

Faits marquants : Première course de la March 811/Première course en F1 de S.Stohr, C.Serra, E.Salazar

 

A l’instar du G.P. d’Espagne 1980, celui d’Afrique du Sud 1981 s’est déroulé dans le cadre du conflit FISA-FOCA qui gâcha le paysage de la F1 au début des années ’80. Conséquence : la course ne sera pas intégrée au championnat du monde cette année-là et les écuries Ferrari (Villeneuve et Pironi), Renault (Prost et Arnoux), Ligier (Laffite et Jarier) et Alfa Romeo (Giacomelli et Andretti) ne sont pas sur la liste des engagés.

On notera parmi les engagés la présence de Désiré Wilson (Tyrrell), la locale de l’étape, et de Ricardo Zunino (Brabham) pour remplacer Hector Rebaque, souffrant d’une hépatite. Salazar (March) est au départ malgré le fait qu’il soit convalescent (typhus!) Aux essais on retrouve les usuals suspects de 1980 : gros duel entre Piquet (Brabham), Reutemann (Williams) et Jones (Williams). C’est dans cet ordre qu’ils occuperont les trois premières places de la grille de départ, précédant Rosberg (Fittipaldi), De Angelis (Lotus) et Patrese (Arrows).

1981 zagp wil

Désiré Wilson (Tyrrell)

Deux heures avant le départ de la course la pluie de met à tomber, détrempant la piste et obligeant les écuries à fixer une stratégie plus ou moins audacieuse. Ainsi Piquet et Jones partent en pluie alors que Reutemann, De Angelis et Rosberg optent pour les slicks. A noter que, pour cette course, les pluies sont fournis par Monsieur Ecclestone lui-même mais ce sont des Good Year G50 assez durs et étudiés pour les F1 du championnat Aurora FX qui ne sont pas équipées de jupes, au contraire des F1 participant à cette course sud-africaine. En clair, ces pneus ne sont pas totalement adaptés à ces monoplaces.

Au départ Piquet prend la tête devant De Angelis, Lammers (ATS), surgi de la cinquième ligne, et Reutemann. Piquet se détache de suite alors que, dès le deuxième tour, Lammers attaque De Angelis à Crowthorne corner, le virage à droite au bout de la ligne droite des stands. De Angelis ne faibli pas et les deux voitures s’accroche. L’italien n’en pâtira pas au contraire du néerlandais qui va devoir abandonner.

Daly fait un excellent début de course à l’image de Mansell (Lotus) et Watson (McLaren) qui, tout en se battant à couteaux tirés, remontent sur De Angelis. Le duel entre les deux britanniques est magnifique.

Au douzième tour Lees (Shadow) sort de route. L’anglais est sonné mais les commissaires de piste l’extraient de la voiture et le pilote récupérera de sa violente incursion hors de la piste.

La piste s’asséchant, les pilotes partis en pneus pluie doivent s’arrêter pour chausser les slicks. C’est ce que fait Jones au dix-septième tour. Il passe ainsi de la troisième à la dixième place. Trois tours plus tard il sort de la route à Clubhouse corner. Il descend de se monoplace pour constater au final qu’il n’y a que des dégâts réparables. Il remonte ainsi à bord de sa Williams, rentre aux stands, se fait harnacher pendant que ses mécaniciens changent l’aileron arrière, et repart ! Jones ne lâche rien mais va finir par abandonner à une quinzaine de tours de l’arrivée, victime de problèmes de jupes.

Au vingt-cinquième tour Piquet mène toujours devant Watson à sept secondes et demie, suivi de Zunino, Reutemann, Serra (Fittipaldi), De Angelis et De Cesaris (McLaren). Mais les pneus pluie qui équipent les voitures des deux premiers ne peuvent plus maintenir le rythme face aux slicks qui permettent à leurs pilotes de remonter à vitesse grand V. Ainsi Rosberg et Patrese parviennent à se dédoubler par rapport à Piquet qui fait le changement nécessaire au vingt-septième tour, imité au vingt-neuvième tour par Watson. Les mécaniciens de Brabham mettront vingt-cinq secondes à changer les pneus contre dix-neuf du côté de McLaren. Reutemann se retrouve donc en tête devant Piquet et De Angelis. A ce stade de la course, les positions des trois leaders vont se stabiliser jusqu’à l’arrivée.

Derrière la course va être animée par le duel entre Rosberg et Watson. Le premier va être légèrement occupé par un bout de carrosserie protégeant l’échappement qui va n’en faire qu’à sa tête pour se coller sur le support de l’aileron arrière. Mais le finlandais va résister et va passer la ligne d’arrivée avec moins d’une seconde d’avance sur le britannique.

C’est donc Reutemann qui remporte cette course. Sur le podium le pilote argentin est toujours aussi impassible alors que cette victoire préfigure un début de saison en fanfare pour le pilote Williams.

 

 

CLASSEMENT

1°   C.Reutemann             Williams FW07C-Cosworth          en 1h44’54’’03 (moy. 180,740km/h)

2°   N.Piquet                      Brabham BT49C-Cosworth         à              20’’14

3°   E.De Angelis               Lotus 81-Cosworth                     à           1’06’’24

4°   K.Rosberg                   Fittipaldi F8-Cosworth                à             1 tour

5°   J.Watson                     McLaren M29F-Cosworth           à             1 tour

6°   R.Patrese                    Arrows A3-Cosworth                   à             1 tour

7°   E.Cheever                   Tyrrell 010-Cosworth                  à             1 tour

8°   R.Zunino                      Brabham BT49C-Cosworth        à             2 tours

9°   C.Serra                        Fittipaldi F8-Cosworth                à             2 tours

10° N.Mansell                   Lotus 81-Cosworth                       à             3 tours

11° D.Daly                         March 811-Cosworth                   à             3 tours

 

ABANDONS:

A.Jones                              Williams FW07C-Cosworth          62° tour               Jupes

M.Surer                              Ensign N180B-Cosworth              58° tour               Batterie

A.De Cesaris                      McLaren M29F-Cosworth            55° tour               Accident

D.Wilson                            Tyrrell 010-Cosworth                    52° tour               Accident

E.Salazar                            March 811-Cosworth                   32° tour               Boîte de vitesses

J.Lammers                         ATS D4-Cosworth                         26° tour               Freins

S.Stohr                                Arrows A3-Cosworth                   12° tour               Moteur

G.Lees                                Shadow DN12-Cosworth             12° tour               Accident